Rechercher

3 questions à Alexandra Perrier, Responsable Programme & Communication à la Fondation FDJ

3 questions à Alexandra Perrier, Responsable Programme & Communication à la Fondation FDJ

Grande cause nationale 2021-2022, la lecture est au cœur du combat de l’Afev car elle constitue un outil d’émancipation individuelle et de réduction des inégalités éducatives. Son programme d’Accompagnement vers la lecture propose une action de mentorat aux enfants qui en ont le plus besoin, pour les préparer au mieux dans l’apprentissage de l’écriture et la lecture.

Présent aujourd’hui dans 19 villes, l’Accompagnement vers la lecture sera déployé dans 11 nouvelles villes dès la rentrée scolaire 2021 grâce à un partenariat avec la Fondation d’entreprise FDJ. Alors que le programme touche actuellement 1 100 enfants, ce soutien permettra d’accompagner près de 3 000 enfants supplémentaires en deux ans. Des contenus de formation et ressources pédagogiques spécifiques seront également créés pour accroître l’impact social du projet.

Entretien avec Alexandra Perrier, Responsable Programme & Communication à la FDJ.

Pouvez-vous nous présenter la Fondation d’entreprise FDJ ? 

La FDJ (Française des jeux) est née de la Loterie nationale, lancée en 1933 pour aider les « gueules cassées », victimes de la Première guerre mondiale. L’égalité des chances fait partie de l’histoire du Groupe. Elle est ancrée dans ses valeurs et fait partie de son identité. Depuis 1993, la Fondation d’entreprise FDJ agit en faveur de l’intérêt général, en lien avec les valeurs et actions de son fondateur. Depuis 2017, la Fondation FDJ s’engage en faveur de l’égalité des chances par le jeu grâce à une dotation de 18 millions d’euros sur cinq ans.

La Fondation FDJ apporte son soutien aux associations qui utilisent le jeu comme levier d’action dans deux domaines : l’éducation et l’insertion. Elle soutient les associations qui agissent pour apporter des solutions face à l’exclusion et au décrochage, qu’il soit scolaire ou social. Elle souhaite s’ancrer davantage dans la société et jouer un rôle actif pour l’égalité des chances.

La stratégie d’impact est axée sur la polarisation des soutiens. D’une part, le soutien à des grands projets, avec des montants conséquents sur deux à trois ans et un accompagnement très poussé et d’autre part, chaque année, un soutien financier ponctuel à soixante-dix projets locaux repérés par les commerçants partenaires de FDJ et les collaborateurs sur tout le territoire français.

Avec cette stratégie, ces trois dernières années, ce sont cent trente mille personnes qui ont bénéficié du soutien de la Fondation FDJ via deux cent cinquante associations soutenues.

Vous avez retenu le projet « Accompagnement Vers la Lecture » dans le cadre de votre appel à grands projets. Pour quelle raison avez-vous choisi de soutenir l’Afev et en particulier ce programme de mentorat ?

L’Afev, premier réseau d’intervention d’étudiant solidaires dans les quartiers prioritaires est devenu le premier lauréat de l’appel à grands projets 2020. Le projet « Accompagnement vers la lecture » a été retenu car à la Fondation FDJ, nous sommes persuadés qu’il faut intervenir le plus tôt possible pour donner sa chance à chacun. Charles Lantieri, président de la Fondation FDJ précise « Le projet est simple et tellement utile. L’entrée en CP est une période charnière et l’étudiant bénévole est intégré au dispositif tripartite, impliquant le professeur d’école et la famille. Soutenir ce projet était une évidence, c’est lutter contre le décrochage précoce, une préoccupation majeure de notre Fondation. L’éducation et l’insertion des plus vulnérables est notre moteur. »

Pendant deux ans, nous allons soutenir l’Afev pour essaimer son programme de mentorat qui a déjà fait ses preuves sur onze nouveaux territoires et ainsi doubler le nombre d’enfants accompagnés et d’étudiants engagés en tant que mentor. Ce qui est important, c’est la présence de l’étudiant aux côtés de l’enfant, chez lui, il est à l’écoute de ses besoins et voit son quotidien. L’étudiant joue un rôle majeur dans l’acquisition du langage, de l’apprentissage des sujets culturels avec plaisir grâce à des lectures et des jeux. 

D’après une étude de l’Afev, la majorité des étudiants mentors estime que leur engagement auprès des jeunes les a aidés à passer la période difficile de la crise sanitaire. Le mentorat est essentiel et d’ailleurs, nous accompagnons d’autres programmes de mentorat avec les associations Télémaque, each One et NQT.

Quels sont les prochains grands défis de la Fondation ? 

La Fondation FDJ se positionne au plus proche des besoins et des évolutions de la société, un des grands défis de demain s’appuie sur le constat que la précarité étudiante est de plus en plus forte et celle-ci s’est aggravée ces derniers mois à cause de la crise sanitaire. Fort de ce constat alarmant, la Fondation FDJ a décidé d’œuvrer durablement en développant un programme majeur pluriannuel à destination de la jeunesse afin de lutter contre ce phénomène.

L’objectif est de soutenir des projets menés par des associations en lien direct avec les étudiants et ainsi répondre à quatre difficultés : la scolarité (prévention du décrochage), le logement, l’intégration à la communauté étudiante (prévention de l’isolement) et l’aide alimentaire.

 

Pour aller plus loin :

Sophie Van der Linden : Littérature jeunesse, images et émancipation

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »