Rechercher

Les étudiants organisent un réseau de solidarité à l’échelle du quartier

Les étudiants organisent un réseau de solidarité à l’échelle du quartier

Inside les Kaps du 13ème à Paris


Cinq ans qu’elles existent et que leur réseau s’agrandit en France, avec désormais vingt-deux villes pour les accueillir. Mises en place par l’Afev, les Kaps – pour « koloc’ à projets solidaires » – permettent à des étudiants d’intégrer une colocation dans un logement à loyer modéré, de s’engager dans un projet citoyen mis en place avec et pour les habitants, et de participer à la vie d’un quartier pour défendre concrètement la cohésion sociale. Echange de services, lutte contre l’isolement, accompagnement des élèves en difficulté… les étudiants organisent un réseau de solidarité à l’échelle du quartier.

 

Cette année, à la rentrée universitaire 2015-2016, une toute nouvelle résidence Kaps a été inaugurée dans le 13e ardt de Paris. Le CROUS de Paris se mobilise avec l’Afev pour favoriser la colocation étudiante à projets solidaires dans deux quartiers qui relèvent de la politique de la ville de Paris. Ainsi, 54 logements en colocation au total sont proposés : 20 dans le 18e (33 places supplémentaires l’an prochain) et 34 dans le 13e.

 

Pierre Dahlab, 23 ans, étudiant en master 2 d’économie sociale et solidaire est dans une colocation de la résidence Vincent Auriol (13e) avec trois filles, il est ravi, ça se passe très bien. Originaire de Haute-Marne, il ne connaissait personne à Paris, encore moins les personnes avec qui ils cohabitent aujourd’hui. Lorsqu’on débarque dans une nouvelle ville, l’école et l’engagement dans une association sont souvent un moyen de constituer son réseau social.

(…)

Lire la suite dans le numéro 108, d’Universités et Territoires, p12




Translate »