Rechercher

L’éducation populaire au Panthéon !

L’éducation populaire au Panthéon !

Avec Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Germaine Tillon et Jean Zay c’est la Résistance mais aussi l’Education populaire qui entre au Panthéon. Tous les trois ont été engagés dans des mouvements d’éducation populaire à des titres divers : Geneviève de Gaulle-Anthonioz au sein d’ATD quart monde, Germaine Tillon dans le mouvement des Centres sociaux en Algérie, Jean Zay au sein de la Ligue de l’enseignement. Certes des approches différentes de l’éducation populaire : centrée sur l’émancipation des plus pauvres pour Geneviève de Gaulle-Anthonioz, « éduquer, soigner, former à un métier » les exclus pour Germaine Tillon, favoriser l’accès à l’enseignement et à la culture pour Jean Zay à travers notamment son action comme ministre de l’Education nationale. Au delà une même préoccupation la prise en compte de tous comme « capable », comme citoyen et homme ou femme de culture, détenteur de savoirs et de compétences. La reconnaissance de ces trois figures à travers leur entrée au Panthéon vient aussi nous rappeler la proximité entre éducation populaire et esprit de résistance.

Jean Claude Richez




Translate »