Rechercher

JRES 2021 : La revue de presse

JRES 2021 : La revue de presse

Le 22 septembre, l’Afev a organisé la 14e Journée du refus de l’échec scolaire #JRES. À cette occasion, l’Afev a publié les résultats d’une enquête réalisée auprès de plus de 800 collégiens et collégiennes. Les résultats de cette enquête ont été relayés par de nombreux médias.

Pour découvrir l’enquête sur le rapport à l’école des collégiens : CLIQUEZ ICI

Francetvinfo.fr : Journée du refus de l’échec scolaire : 44% des collégiens en zone prioritaire s’ennuient en classe, selon une enquête de l’Afev Les trois quarts des collégiens interrogés assurent aimer un peu ou beaucoup aller en classe, selon l’Afev

France info : Les collégiens souffrent de stress (à partir de 04’00 à 08’26) Aujourd’hui, “Le Quart d’Heure” vous emmène au collège. Une étude de l’Afev vient de paraître : une majorité d’élèves souffre de stress ou de fatigue. On vous parle aussi de l’assouplissement possible des règles sanitaires à partir du 4 octobre et du “no bra”, ou non au soutien-gorge, une tendance qui s’accélère depuis le confinement. Le Quart d’Heure, le podcast d’information de Radio France

Bfmtv.com : Journée du refus de l’échec scolaire: un collégien de zone prioritaire sur deux s’ennuie en cours Selon une étude de l’Afev qui vise à relever les inégalités scolaires, la moitié des collégiens scolarisés en zones prioritaires disent s’ennuyer en classe.

Francebleu.fr : Journée contre l’échec scolaire : un collégien sur deux en zone prioritaire s’ennuie en classe Ce mercredi 22 septembre est la journée nationale du refus de l’échec scolaire. A cette occasion, l’association Afev publie un sondage dans lequel les collégiens disent aimer aller en classe, même si près de la moitié s’y ennuient.

Yahoo actualités : Journée du refus de l’échec scolaire: un collégien de zone prioritaire sur deux s’ennuie en cours

Ouest France : Ennui, bien-être, stress… Comment les collégiens des zones prioritaires se sentent-ils à l’école ? L’Afev a mené une enquête sur le rapport à l’école des collégiens scolarisés en réseau d’éducation prioritaire. Le résultat est mitigé : si les jeunes ne détestent pas l’école, ils ne s’y sentent toutefois pas toujours à l’aise.

20minutes : Rentrée scolaire 2021 : Pourquoi un quart des collégiens d’éducation prioritaire disent ne pas aimer l’école EDUCATION – A l’occasion de la Journée du refus de l’échec scolaire ce mercredi, une étude de l’Afev montre que la peur de l’échec est prégnante chez les collégiens de l’éducation prioritaire

Huffingtonpost : 29% des élèves en zone prioritaire ont des maux de ventre avant d’aller au collège L’inquiétude liée aux contrôles et aux interrogations, les violences entre collégiens et le sentiment d’une plus grande hostilité envers les filles figurent parmi les causes de ces maux de ventre persistants.

Figaro Etudiant : Sondage: les filles sont plus nombreuses à se sentir mal à l’aise au collège Quel est le niveau d’anxiété des collégiens? Quel est leur rapport à l’école? Une étude l’Afev souligne que les filles sont plus nombreuses que les garçons à voir le collège comme un endroit hostile.

Elle :​​ École en crise : « Le mal-être des enseignants déteint sur les jeunes » Décrochage, échec scolaire, fracture numérique, manque de moyens… Les difficultés et inégalités, aggravées par la crise sanitaire, touchent élèves comme enseignants. Patrick Rayou, professeur émérite en sciences de l’éducation, décrypte les secousses que traverse l’école républicaine.

topsante.com : Les collégiens scolarisés en zone prioritaire souffrent de mal-être à l’école A l’occasion de la Journée mondiale du refus de l’échec scolaire, le 22 septembre, une association spécialisée dans le soutien scolaire révèle le mal-être des collégiens en zone prioritaire. Le collège n’est pas une période facile et la santé mentale des enfants entre 11 et 14 ans dépend de la façon dont la scolarité se déroule. A l’occasion de la Journée mondiale du refus de l’échec scolaire, le 22 septembre, une association spécialisée dans le soutien scolaire l’Afev, a interrogé des collégiens de zones prioritaires pour comprendre comment ils se sentent à l’école. Ils sont nombreux à témoigner de leur mal-être.

journaldesfemmes.fr : Journée du refus de l’échec scolaire : entre peur de l’avenir et inégalités A l’occasion de la Journée nationale du refus de l’échec scolaire, l’UNICEF publie les résultats d’une consultation nationale menée auprès des 6-18 ans. Ces jeunes ont été interrogés sur leur vie quotidienne, et en particulier sur leur perception de leur scolarité et leurs apprentissages.

L’Atlas : Afev – 14e journée du refus de l’échec scolaire L’Afev une association qui mobilise des étudiants dans des actions de solidarité, telles que l’accompagnement scolaire des élèves, des collégiens et des lycéens. Cette année, la thématique est : « Après la crise : accélérons la lutte contre les inégalités éducatives ! ». Depuis 2008, l’Afev organise cet événement pour combattre l’échec scolaire.e journée du refus de l’échec scolaire.

The Conversation : Croire au mérite aide-t-il (ou non) les élèves à réussir ? On ne compte plus les ouvrages, films, publicités, mettant en avant l’idée qu’avec la volonté, il est toujours possible d’accéder à la réussite, même si l’on part de peu.

La Vie : Crise sanitaire : Si l’école a su s’adapter, les inégalités scolaires demeurent À l’occasion de la 14ème journée du refus de l’échec scolaire, l’Afev (Association de la fondation étudiante pour la ville) publie une enquête : si la France a limité la casse en limitant la fermeture des écoles, la réussite des élèves dépend toujours de leur origine sociale.

Telerama.fr : Inégalités scolaires : “L’école donne plus à ceux qui ont plus, et moins à ceux qui ont moins” Un jeune sur cinq a des parents pauvres, soit 3 millions d’élèves. Et le système scolaire français reste un des plus inégalitaires d’Europe. (…) Les politiques éducatives se suivent sans toujours se ressembler. Et pourtant, le système français reste un des plus inégalitaires en Europe. L’échec scolaire est-il une fatalité ? À l’occasion de la Journée nationale du refus de l’échec scolaire, le sociologue Choukri Ben Ayed, recommande de changer de lunettes, pour cibler les élèves les plus pauvres.

RMC : Faut-il en finir avec les notes à l’école? Le 22 septembre est la journée officielle du refus de l’échec scolaire. Et selon un sondage, un collégien sur six dit ressentir un malaise en raison des interrogations et des contrôles. Alors faut-il en finir avec les notes à l’école?

La Nouvelle République : À quand la mise en échec de l’échec scolaire ?
La prochaine journée nationale contre l’échec scolaire mobilise les énergies. Les moyens existent face à ce problème complexe, aux multiples facettes. Nous sommes à quelques jours de la 14e journée nationale de mobilisation de l’Afev (Association de la fondation étudiante pour la ville), mercredi 23 septembre.

Mais aussi

Accompagner chaque élève vers la réussite scolaire
Ce mercredi 22 septembre 2021 a lieu la Journée du refus de l’échec scolaire, à l’initiative de l’Association de la fondation étudiante pour la ville (AFEV). Réseau Canopé s’associe à cette journée en proposant ressources et formations.

14e Journée du refus de l’échec scolaire – OZP

14e Journée du refus de l’échec scolaire L’Afev, partenaire de l’ANLCI et membre de son Comité consultatif organise la quatorzième Journée du Refus de l’Echec Scolaire.

La jeunesse à la bonne école? En amont de la Journée nationale du refus de l’échec scolaire (22 septembre 2021), UNICEF France publie aujourd’hui les résultats de sa 5e Consultation nationale des 6-18 ans.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »