Rechercher

[Communiqué de presse] 11e Journée du refus de l’échec scolaire, sur le thème de l’orientation

[Communiqué de presse] 11e Journée du refus de l’échec scolaire, sur le thème de l’orientation

Hier s’est déroulée la 11eJournée du Refus de l’Échec Scolaire (#JRES) sur le thème de l’orientation.

Pour cette édition, l’Afev, en partenariat avec UNAF -Union nationale des associations familiales- et le cabinet d’études Trajectoires-Reflex a réalisé une enquête auprès de 718 collégiens de 4e 3e , scolarisés dans des collèges de l’éducation prioritaire. La marraine de la Journée était la sociologue Marie Duru-Bellat

Que nous disent les collégiens d’éducation prioritaire sur l’orientation ?

Ils sont très conscients des enjeux lourds que revêt leur orientation (94% des jeunes interrogés déclarent avoir l’impression que leurs choix d’orientation sont importants pour leur réussite future) : et sontsont partagés entre inquiétude et enthousiasme, ainsi 34% vivent ce moment avec angoisse et 31% sont enthousiastes.

La famille jour un rôle décisif dans la gestation des projets d’orientation 70%des jeunes disent écouter le plus leur famille, loin devant les professeurs et les autres professionnels de l’établissement (16%). Au moment de la recherche de stage, les jeunes interrogés s’appuient avec 59% de l’aide de leur famille pour le trouver.

Les jeunes s’appuient progressivement sur les acteurs et les ressources institutionnelles d’information sur l’orientation : en 4eseuls 9% ont demandé un RDV avec un psychologue de l’éducation nationale, ils sont 48% en 3eet 60 % consultent les ressources de l’ONISEP.

Pour autant, une partie des jeunes de 3e interrogés ne profitent pas du tout de ces ressources :

  • 32% des jeunes disent n’avoir jamais rencontré le psychologue de l’Education nationale
  • 40% d’entre eux ne consultent pas les outils de l’Onisep
  • 40% des jeunes de 3ème s’estiment insuffisamment informés pour faire leurs choix.

CLIQUER ICI pour découvrir l’ensemble de l’enquête.

Le Ministre de l’Education nationale a clôt le débat de la JRES auquel ont participé –outre Marie Duru-Bellat-, Céline Calvez députée LREM, Michel Queré, ONISEP, Graziana Boscacto, Erasmus Plus et Ali Douai, Université Côte d’Azur…

Jean Michel Blanquer a salué les résultats de l’enquête et réaffirmé l’importance de la mobilisation de l’ensemble des acteurs autour des adolescents sur le sujet de l’orientation : psychologues de l’éducation nationale, professeurs principaux
(annonçant la possible extension de l’expérimentation du 2eprofesseur principal à d’autres niveaux que la terminale), associations… Il a aussi souligné l’importance de l’Afev à la fois comme acteur du mentorat individuel, lien précieux dans le lien familles-école, mais aussi dans l’animation de dynamiques collectives telles que le programme devoirs faits dans les collèges dans lequel l’Afev s’est largement investie avec succès.

Communiqué de presse Afev du 20 septembre

A découvrir : le document de présentation, le kit communication, le dossier de presse, le bilan de l’édition 2017, l’enquête de l’édition 2017 Trajectoires Reflex “Le climat scolaire perçu par les collégiens”.

Continuer le débat sur Twitter #jres : @AfevFrance et Facebook : @afev.france.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »