Rechercher

Fondation SNCF : “L’orientation des jeunes, une mission de l’entreprise”

Fondation SNCF : “L’orientation des jeunes, une mission de l’entreprise”

Contribution de la La Fondation SNCF à la 11e édition de la Journée du refus de l’échec scolaire.

La Fondation SNCF agit, depuis sa création, auprès des jeunes en difficulté pour les aider à trouver leur place dans la société. C’est ainsi qu’elle est devenue un mécène majeur de l’illettrisme en France avant de faire de l’Éducation son champ d’intervention, d’expérimentation et de réflexion privilégié. 23 ans de soutien à des projets éducatifs ont forgé sa conviction.

Trouver sa place dans la société commence par trouver son orientation scolaire et/ou professionnelle.

Trop souvent, les jeunes s’engagent dans des filières qu’ils n’ont pas choisies, ce qui augmente le risque de décrochage scolaire dans les années voire les mois qui suivent. Cela repose souvent sur le manque d’information et des parents qui ne sont pas en capacité de prodiguer des conseils ou qui n’ont pas accès aux réseaux professionnels. L’inégalité de l’information accentue l’inégalité des chances.

Bien choisir son orientation suppose de connaître la diversité des possibilités professionnelles offertes.

C’est pourquoi la Fondation SNCF soutient des initiatives qui permettent aux jeunes de quartiers prioritaires de bénéficier de tout l’accompagnement nécessaire pour choisir la voie qui leur ressemble. Les projets, les méthodes et les âges sont diversifiés, mais tous reposent sur une conviction :

Il faut agir tôt pour faire découvrir la diversité des choix possibles et déconstruire certains a priori.

Cela commence dès le primaire avec l’association Crée ton aveniret son projet Idées en main junior.Des jeunes montent un mini projet entrepreneurial qui leur fait découvrir le monde professionnel et les métiers tout en les sensibilisant à l’importance de la maîtrise des savoirs de base.

Les médiations scientifiques sont aussi très éclairantes pour les jeunes. Leurs ateliers favorisent la rencontre avec des professionnels qui témoignent de leur expérience. Ils sont aussi l’occasion de sensibiliser les jeunes filles à leur légitimité dans des filières traditionnellement masculines. C’est le cas du projet Arpenter l’universde l’association Planète sciences, que la Fondation SNCF soutient.

Le numérique aussi réclame une action volontariste pour faire tomber certains a priori sur la pertinence des jeunes femmes à s’engager dans ces parcours professionnels. C’est toute l’ambition du projet #Hackeusesde Simplon, une initiation aux métiers du numérique réservée aux femmes.

Réconcilier les élèves avec leurs études, c’est aussi le sens de l’action au sein des lycées professionnels de l’AFEV, dont la Fondation SNCF est partenaire depuis 6 ans. Les jeunes AFEV en service civique agissent sur l’accueil, l’accompagnement individuel et la qualité du climat scolaire pour favoriser les apprentissages et valoriser ces filières professionnelles.

Pour renforcer son action en faveur de l’orientation, la Fondation SNCF s’appuie sur l’engagement des salariés SNCF grâce au mécénat de compétences.

Pour les jeunes issus des quartiers prioritaires, le stage de 3èmeest souvent le seul contact direct avec le monde de l’entreprise. Chaque année, les salariés SNCF se mobilisent pour les accueillir, leur présenter leurs parcours et leur faire découvrir la palette des 150 métiers du Groupe.

Ce sont aussi des salariés SNCF qui interviennent dans des collèges avec le programme de prévention du décrochage scolaire d’United Way-l’Alliance et accompagnent les jeunes de la 5ème à la 3ème. Parler métiers, expliquer l’entreprise et ses codes, travailler le CV et la lettre de motivation sont autant de clefs données à ces jeunes.

L’engagement des salariés SNCF peut prendre une forme plus individuelle  avec le parrainage de jeunes notamment, aux côtés des associations spécialistes de l’égalité des chances Article 1et Télémaque.L’association Capital fillespropose, quant à elle, le tutorat spécifique de jeunes filles par des femmes d’entreprise. Toutes ces actions concourent à informer les jeunes, à leur ouvrir des horizons passionnants et à leur donner les moyens et l’envie de définir leur projet professionnel.

Sur le terrain de l’orientation, l’entreprise trouve naturellement sa place auprès de l’Éducation nationale. L’expertise de l’entreprise est précieuse pour les jeunes.

Ministère, associations et entreprises : il est essentiel que tous les acteurs se mobilisent, et ensemble agissent pour guider les jeunes vers une orientation choisie.

 

Marianne ESHET

Déléguée générale de la Fondation SNCF

 

Photo : Alexis Brown – Unsplash




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »