Rechercher

Et si la société aidait l’école ?

Et si la société aidait l’école ?

Il y a un mois les équipes de l’Afev étaient à Lille avec 800 jeunes dans le cadre du Forum Européen des Jeunes engagés (FOReje) pour réfléchir et faire des propositions sur la question du “vivre-ensemble”. La conclusion qui s’est imposée, à l’issue de ce forum, est que la formule un peu galvaudée du “vivre-ensemble” n’a de sens qu’à condition que les individus fassent ensemble.

Il semble intéressant d’appliquer cette réflexion à celle que nous allons mener sur les alliances éducatives dans le cadre de la Journée du refus de l’échec scolaire.

Pour que ce nouveau terme ne se réduise pas à un “ripolinage” du concept de coéducation, inscrit de longue date dans les lois mais si difficile à mettre en œuvre, il nous faut ensemble passer un cap.

La question des alliances éducatives recouvre à la fois celle de l’ouverture de l’école dans sa mission d’éducation citoyenne et non seulement d’instruction, mais aussi au-delà de ce qui se passe dans l’école, comment – sur un territoire donné – responsabiliser l’ensemble des adultes évoluant autour des enfants comme éducateurs potentiels.

Cette démarche suppose de construire une culture du “faire-ensemble”, de la coopération à revers de la mise en concurrence et du grand isolement qui sous-tendent encore notre système éducatif et dont pâtissent les acteurs scolaires : élèves et enseignants.
Cela suppose également de percevoir et reconnaître les compétences de tous (adultes et jeunes adultes) y compris ceux les moins acculturés à la forme scolaire.

À l’heure où notre société est en proie à de sérieux doutes sur la citoyenneté et la cohésion nationale, en particulier vis à vis de sa jeunesse, il nous semble que l’urgence est à l’engagement de l’ensemble des acteurs.

À cette condition seulement pourrons-nous construire une communauté inclusive où chacun peut sentir qu’il a un rôle à jouer, plutôt qu’une société brutale avec les plus faibles qui finit par payer trop cher cette brutalité.

Eunice Mangado-Lunetta, Directrice déléguée AFEV

 

Deux regards sur les alliances éducatives

Anne Armand, inspectrice générale de l’Education nationale


Latifa Ibn Ziaten, Association IMAD IBN ZIATEN pour la Jeunesse et la Paix

 




Translate »