Rechercher

10ème édition de la Journée du refus de l’échec scolaire – L’ENQUÊTE

10ème édition de la Journée du refus de l’échec scolaire – L’ENQUÊTE

Depuis 2008, l’Afev organise la Journée du refus de l’échec scolaire (JRES) en faisant valoir, à travers une enquête annuelle, le regard porté par les enfants ou les jeunes sur l’école et en valorisant les pratiques (dans et hors l’école) de lutte contre l’échec scolaire.

Pour cette 10ème édition, la Journée du refus de l’échec scolaire explore le thème du climat scolaire : en quoi le climat scolaire influe sur la réussite scolaire?

Pour tout savoir sur la Journée : refusechecscolaire.org

 

CLIQUEZ ICI pour consulter l’enquête Trajectoires Reflex “Le climat scolaire perçu par les collégiens”.

Pour suivre le débat sur Twitter : @AfevFrance et Facebook : @afev.france.

 

COMMUNIQUE DE PRESSE – 10e Journée du refus de l’échec scolaire

Aujourd’hui, mardi 20 septembre se déroule la 10e Journée du Refus de l’Échec Scolaire (#JRES) sur le thème : le climat scolaire, organisée par l’Afev, en partenariat avec UNAF -Union nationale des associations familiales- , le cabinet d’études Trajectoires-Reflex et une vingtaine d’organisations.

Un grand débat public se déroulera cet après-midi au Pan Piper à Paris. Benjamin MOIGNARD, Maître de conférences à l’Université Paris-Est, est le parrain de cette 10e édition. Il participera au débat avec des acteurs de terrain, experts et chercheurs.

Pour cette édition, l’Afev, en partenariat avec UNAF -Union nationale des associations familiales- et le cabinet d’études Trajectoires-Reflex a réalisé une enquête auprès de 447 jeunes, scolarisés dans des collèges de l’éducation prioritaire.

Que nous disent les collégiens d’éducation prioritaire ?

Qu’ils se sentent bien au collège pour 9/10. Ce chiffre positif est contre-intuitif par rapport à l’image dégradée des collèges en éducation prioritaire. Il ne doit ne doit pas cacher une réalité plus sombre :

– Près de la moitie a été témoin d’actes d’humiliation ou de cruauté entre élèves

– 40% ont occasionnellement été victimes de moqueries et d’insultes

– 20% de violences physiques

Et si 75% des interrogés disent avoir de bonnes relations avec leurs enseignants, seulement 1/2 parle à un adulte en cas de victimation directe.

Le climat de classe en éducation prioritaire est compliqué, les jeunes l’attestent : 58% des élèves déclarent que les professeurs ont du mal à faire cours à cause de problème de discipline et ils sont 38 % à se déclarer gênés par ces perturbations.

Enfin, les collégiens ont un sentiment d’injustice scolaire : 70% pensent que tous les collégiens ne sont pas traités de la même manière et 42% disent déjà avoir reçu une sanction injustifiée.

Quand on leur demande ce qu’ils souhaiteraient changer au collège, les élèves d’éducation prioritaire plaident pour des rapports moins violents entre pairs, un climat de classe plus serein par une autorité réaffirmée des enseignants mais aussi plus de justice scolaire.

Le regard des collégiens est lucide et pose la question du climat scolaire comme un indispensable à la réussite scolaire et un marqueur fort de la question des inégalités de notre système éducatif.

 

VIDEOS

François Taddeï, chercheur, directeur du CRI, Centre de recherches interdisciplinaires : Le combat de l’Afev contre l’échec scolaire est toujours d’actualité

Christophe Paris, directeur général de l’Afev – 10 ans de refus de l’échec scolaire !

Eunice Mangado-Lunetta, directrice des programmes de l’Afev – L’importance du climat scolaire !

Eunice Mangado-Lunetta, directrice des programmes de l’Afev – C’est quoi le climat scolaire ?




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »